La magie du Magic Pass dope aussi les ventes aux caisses

mar, 02. oct. 2018

PAR CHRISTOPHE DUTOIT

Le succès du Magic Pass se confirme et semble faire le bonheur des trente stations romandes qui participent à cet abonnement lancé l’hiver dernier. Hier, en marge de l’assemblée des Remontées mécaniques Alpes fribourgeoises (RMAF), Antoine Micheloud a tiré un premier bilan de la saison II de ce feuilleton qui attire de plus en plus d’adeptes. «Depuis son lancement en mars 2018, nous avons déjà vendu plus de 100 000 Magic Pass, contre 85 000 l’hiver passé», explique le directeur des remontées mécaniques de Moléson et membre du comité des RMAF. Les ventes de ce sésame se poursuivent, jusqu’au 8 octobre au prix de 499 francs (adulte) et 299 fr. (enfant), puis à un tarif progressif jusqu’à ses prix finals de 899 fr. et 399 fr.

Hausse de 25%

Le Magic Pass tire également un bilan «extrêmement positif» pour les quinze stations qui ont ouvert leurs portes cet été, dont cinq fribourgeoises (Charmey, Moléson, La Berra, Bellegarde et le Lac-Noir). «Au 23 septembre, nous comptabilisons 590 000 journées, dont 160 000 générées par le Magic Pass, soit une augmentation globale de la fréquentation de 25% par rapport à l’année 2017.» En termes de chiffre d’affaires, la progression est de 3,2 millions, passant de 5,5 millions pour l’été 2017 à 8,7 mio jusqu’en septembre 2018. «Nous espérons un chiffre d’affaires complémentaire de 550 000 fr. d’ici à la fin octobre 2018, ce qui nous permettrait de dépasser les 9 mio de francs», évoque Antoine Micheloud.

«Pas un forfait low cost»

Sur ces 8,7 mio, 3,65 mio proviennent du Magic Pass (42%). «Contrairement à ce que certains craignaient, le Magic Pass ne cannibalise pas les forfaits journaliers. Au contraire, il booste la fréquentation.» Autre détail signifiant, le prix moyen au premier passage est passé de 11 fr. 70 en 2017 à 14 fr. 70 cet été, soit, là aussi, une augmentation de 25%. «Ce qui prouve qu’il faut cesser d’avoir cette vision d’un forfait low cost.»

Dans ce concerto de louanges, les stations fribourgeoises font figure de très bons élèves. «Avec un chiffre d’affaires de 3,85 millions jusqu’à la fin septembre (contre 2,45 millions l’été dernier, soit une hausse de 57%), nous faisons aussi bien que les stations valaisannes», bombe le torse Antoine Micheloud. «Les résultats sont là et la dynamique est très positive, se félicite à son tour Michel Losey, président des RMAF. Le Magic Pass est la meilleure chose qui nous soit arrivée ces dernières années.»

Pour mémoire, quelque 12 000 Fribourgeois ont acheté le Magic Pass l’hiver dernier, soit quatre fois plus que les détenteurs de l’abonnement cantonal. «Que ce soit en termes de fréquentation ou de répartition de l’encaissement, les résultats sont vraiment convaincants.»

Bientôt Vision 2030

Au reste, tous les acteurs des remontées mécaniques attendent de pied ferme les résultats de la stratégie touristique cantonale Vision 2030, «qui devrait être rendue publique dans quelques mois, affirme Michel Losey. Nous avons commencé par une analyse complète des structures. Désormais, les réflexions se poursuivent sur de nouveaux critères de financement pour les investissements à venir, mais aussi sur un concept cantonal pour le VTT.» ■

Ajouter un commentaire

CAPTCHA
Cette question est pour tester si vous êtes un visiteur humain et pour éviter les soumissions automatisées spam.

Annonces Emploi

Annonces Événements

Annonces Immobilier

Annonces diverses