«Nous commençons un mois déterminant»

jeu, 06. déc. 2018

Fribourg Olympic rencontre les Lions de Genève samedi à Saint-Léonard (17 h). L’occasion pour Paul Gravet de revenir sur ses deux ans au bout du lac et sur son début de saison à Saint-Léonard.

MAXIME SCHWEIZER

Match au sommet samedi, à 17 h à Saint-Léonard où le premier, Genève, se rend chez son dauphin. Fribourg face aux Lions, c’était aussi l’affiche de la finale du championnat remportée 4-1 par les hommes de Petar Aleksic. Paul Gravet (22 ans) se trouvait alors sur le banc adverse. L’intérieur franco-suisse de 2,04 mètres, arrivé cet été à Fribourg pour trois saisons, espère «passer un palier et se développer davantage». Une victoire et Olympic se qualifierait directement pour le Final Four de la SBL Cup (anciennement Coupe de la Ligue).

Comment s’est déroulée votre arrivée au…

L'article complet n'est disponible que pour les abonnés.

Annonces Emploi

Annonces Événements

Annonces Immobilier

Annonces diverses

Trending

1

A Bulle, l’immobilier se déconnecte de la réalité

On construit toujours beaucoup à Bulle alors que le taux de vacance est en nette hausse.

D’importants projets sont pourtant en préparation, poussés par des promoteurs volontaristes.

Investisseurs institutionnels et observateurs en appellent à ralentir le rythme.

JEAN GODEL

ENQUÊTE. A Bulle, les immeubles continuent de pousser comme des champignons après la pluie. Pourtant, les conditions du marché de l’immobilier ont changé. Ainsi le tau...