«Rester soi-même, être structuré et bien préparer les sessions»

jeu, 27. déc. 2018

En 2019, Roland Mesot accédera à la présidence du Grand Conseil. Le Châtelois de 56 ans, qui ambitionne de se présenter au Conseil national en 2019, décrit cette fonction et ses ambitions quant à son rôle et son futur politique.

VALENTIN CASTELLA

Dans cinq jours, Roland Mesot (udc) deviendra le premier citoyen du canton. Président du Grand Conseil, le Châtelois qui a grandi à Semsales décrit sa fonction et ce qu’il attend de ce nouveau rôle. Dans les bureaux de son entreprise de sécurité, à quelques pas de la gare de Châtel-Saint-Denis, il évoque aussi les rendez-vous qui l’attendent en 2019.

Comment définiriez-vous le rôle du président du Grand Conseil?

Il est chargé de l’organisation et de la gestion des sessions. Il doit valider le programme avec le bureau du Grand Conseil en trouvant…

L'article complet n'est disponible que pour les abonnés.

Annonces Emploi

Annonces Événements

Annonces Immobilier

Annonces diverses

Trending

1

A Bulle, l’immobilier se déconnecte de la réalité

On construit toujours beaucoup à Bulle alors que le taux de vacance est en nette hausse.

D’importants projets sont pourtant en préparation, poussés par des promoteurs volontaristes.

Investisseurs institutionnels et observateurs en appellent à ralentir le rythme.

JEAN GODEL

ENQUÊTE. A Bulle, les immeubles continuent de pousser comme des champignons après la pluie. Pourtant, les conditions du marché de l’immobilier ont changé. Ainsi le tau...