Le repreneur français dans de sales draps

sam, 15. déc. 2018

Le repreneur de l’Institut La Gruyère a été mis en examen hier par le Tribunal d’Agen, en France, pour «menaces de mort et exécution de travail dissimulé».

FRANÇOIS PHARISA

GRUYÈRES/FRANCE. Les choses ne s’arrangent pas pour l’Institut La Gruyère. Elles prennent même une très mauvaise tournure. Son repreneur, Aldrick Allal, PDG du groupe Diderot Education à Montpellier, a été mis en examen hier par le Tribunal d’Agen, dans le Lot-et-Garonne, «pour menaces de mort et exécution de travail dissimulé», nous a appris la rédaction du journal Sud Ouest.

La veille, Aldrick Allal avait été placé en garde à vue par la gendarmerie de Marmande, au côté de la directrice du siège social de Diderot Education, ainsi que du chef du chantier de rénovation de l’école de Tersac (Lot-et-Garonne). Un internat…

L'article complet n'est disponible que pour les abonnés.

Annonces Emploi

Annonces Événements

Annonces Immobilier

Annonces diverses

Trending

1

A Bulle, l’immobilier se déconnecte de la réalité

On construit toujours beaucoup à Bulle alors que le taux de vacance est en nette hausse.

D’importants projets sont pourtant en préparation, poussés par des promoteurs volontaristes.

Investisseurs institutionnels et observateurs en appellent à ralentir le rythme.

JEAN GODEL

ENQUÊTE. A Bulle, les immeubles continuent de pousser comme des champignons après la pluie. Pourtant, les conditions du marché de l’immobilier ont changé. Ainsi le tau...