Le promoteur des Terrasses d’Ogoz recourt contre le PAL

jeu, 10. Jan. 2019

PONT-EN-OGOZ. L’approbation partielle, par la Direction de l’aménagement, de l’environnement et des constructions, du nouveau Plan d’aménagement local (PAL) de Pont-en-Ogoz a donné lieu à trois recours. C’est ce qu’indique le greffe du Tribunal cantonal, section administrative, sans dévoiler l’identité des recourants. Touché en premier lieu, Eric Garoyan, le promoteur des Terrasses d’Ogoz (La Gruyère du 29 novembre), confirme être l’un des recourants. En revanche, la commune elle-même se refuse à tout commentaire: «Nous ne communiquons pas pour le moment», se contente d’indiquer Yvan Maillard, conseiller communal responsable de l’aménagement du territoire.

L'article complet n'est disponible que pour les abonnés.

Annonces Emploi

Annonces Événements

Annonces Immobilier

Annonces diverses

Trending

1

A Bulle, l’immobilier se déconnecte de la réalité

On construit toujours beaucoup à Bulle alors que le taux de vacance est en nette hausse.

D’importants projets sont pourtant en préparation, poussés par des promoteurs volontaristes.

Investisseurs institutionnels et observateurs en appellent à ralentir le rythme.

JEAN GODEL

ENQUÊTE. A Bulle, les immeubles continuent de pousser comme des champignons après la pluie. Pourtant, les conditions du marché de l’immobilier ont changé. Ainsi le tau...