Des nobles résolutions à la réalité

sam, 09. fév. 2019

Février sans supermarché

PAR CLAIRE PASQUIER

CONSOMMATION. Le défi a démarré sans trop de tracas, profitant de visites samedi pour redécouvrir les bistrots de la place: petite fondue dans un restaurant on ne peut plus fribourgeois suivie d’un tour des bars bullois. Les choses se sont corsées dimanche matin lorsqu’il a fallu attraper le bus pour une virée à Charmey et acheter un petit-déj’ au passage.

Quelque peu fatigués par les festivités de la veille, mes invités n’ont pas particulièrement apprécié de me suivre dans une boulangerie, sous la neige. «La Migros est littéralement dans la gare», m’a maudite l’un d’eux. En jeunes journalistes intègres, ils comprennent toutefois la démarche: «On est le 3 février, je ne peux pas déjà baster.»

Lundi, en constatant la misère de l’étage qui…

L'article complet n'est disponible que pour les abonnés.

Annonces Emploi

Annonces Événements

Annonces Immobilier

Annonces diverses

Trending