Le préfet impose un coaching à l’Exécutif de Pont-en-Ogoz

sam, 09. fév. 2019

Des tensions persistantes entravent le bon fonctionnement du Conseil communal.

Patrice Borcard a mandaté Sarah Devaud, l’ancienne lieutenante de préfet de la Glâne.

Elle devra rétablir les bonnes pratiques, mais aussi enquêter sur le dossier de l’éclairage public.

JEAN GODEL

Le préfet de la Gruyère impose des mesures d’accompagnement au Conseil communal de Pont-en-Ogoz. La raison? Depuis plusieurs mois, des tensions internes à l’Exécutif «perturbent son activité et mettent en péril l’efficacité de son fonctionnement», a communiqué, hier, la préfecture.

Dès le 20 décembre, Patrice Borcard ouvrait une instruction préliminaire après avoir été informé, plusieurs mois durant, de ces tensions par différents membres du Conseil communal. Le 15 janvier, il réunissait, pour les entendre, les six…

L'article complet n'est disponible que pour les abonnés.

Annonces Emploi

Annonces Événements

Annonces Immobilier

Annonces diverses

Trending

1

Mais c’est quoi le problème avec la piscine de Bulle?

En juillet, la ville de Bulle annonçait qu’elle reportait d’une année les travaux de rénovation de sa piscine extérieure. En cause: une procédure retardée par huit oppositions. Le bruit que pourraient produire la piscine et ses nouvelles infrastructures préoccupe.