LeBron, à quoi tu joues?

sam, 16. fév. 2019

Coup de plume
PAR MAXIME SCHWEIZER

Lorsque LeBron James a rejoint les Los Angeles Lakers l’été dernier, il a clamé qu’il était prêt à se montrer patient. Patient avec les dirigeants, patient avec ses jeunes coéquipiers et patient avec lui-même. Après plusieurs défaites en début d’exercice, le King avait alors décidé d’apparaître plus entreprenant. Dans les médias comme sur le parquet. Mais une blessure aux adducteurs l’a tenu éloigné des terrains durant plus d’un mois et les Lakers se sont effondrés sans lui: 6 victoires et 11 défaites. Aujourd’hui, l’heure est grave, les Lakers ne sont que 10es à l’Ouest et présentent un bilan négatif (28-29). A son retour, le monde entier pensait que LeBron James réglerait tous les problèmes. Que nenni. Hormis une victoire face à Boston (129-128), les…

L'article complet n'est disponible que pour les abonnés.

Annonces Emploi

Annonces Événements

Annonces Immobilier

Annonces diverses