Sala: plus fort est l’hommage

sam, 02. fév. 2019

De ce mercato d’hiver, bouclé jeudi à minuit, il ne restera qu’un visage, celui d’Emiliano Sala, et qu’une seule image, celle du stade de la Beaujoire vibrant d’émotion. C’était mercredi soir, premier match du FC Nantes depuis la disparition de l’attaquant italo-argentin, le 21 janvier, dans le vol le menant à son nouveau club de Cardiff City. Comme un million de téléspectateurs, j’ai regardé, déconcerté devant ma télé, le début de ce Nantes-Saint-Etienne. Et j’ai beau méconnaître le joueur, dont j’avais tout juste vu quelques-uns de ses 12 buts marqués en Ligue 1, l’hommage rendu par tout un stade m’a fiché la chair de poule.

L’entrée des joueurs, émus aux larmes comme leur coach Vahid Halilhodzic, ces immenses toiles montrant son visage rageur et ce chant à sa gloire entonné en boucle…

L'article complet n'est disponible que pour les abonnés.

Annonces Emploi

Annonces Événements

Annonces Immobilier

Annonces diverses

Trending

1

Une avalanche au Märe fait un mort

Dimanche vers 13 h 40, un randonneur à skis de 52 ans a été emporté par une avalanche sur le versant ouest du Märe (coordonnées 594 535/169 283), sur la commune de Planfayon. Grièvement blessé, il a été héliporté par la Rega à l’Hôpital de l’Ile, à Berne, où il est décédé.