Des photographies montrent les visages de l’aide sociale

jeu, 14. mar. 2019

L’exposition Itinéraires entre coupés de la photographe vaudoise Ghislaine Heger s’arrête à Fribourg avec un programme étoffé par rapport aux autres villes de Suisse romande. Elle sera vernie le 26 mars à BlueFactory. Une quarantaine d’événements sont proposés jusqu’au 4 mai. Ambitieux, le projet est le fruit d’une collaboration entre l’association Tokyo Moon, à l’origine de l’exposition, la ville de Fribourg, la Haute Ecole de travail social Fribourg et BlueFactory, avec le soutien du canton. Le travail de Ghislaine Heger se fonde sur une expérience personnelle qui l’a vue passer par la case de l’aide sociale, ce qui a constitué un choc pour elle. Pour briser les clichés, elle expose ensuite des photos et publie des témoignages dans un livre.

L'article complet n'est disponible que pour les abonnés.

Annonces Emploi

Annonces Événements

Annonces Immobilier

Annonces diverses

Trending

1

A Bulle, l’immobilier se déconnecte de la réalité

On construit toujours beaucoup à Bulle alors que le taux de vacance est en nette hausse.

D’importants projets sont pourtant en préparation, poussés par des promoteurs volontaristes.

Investisseurs institutionnels et observateurs en appellent à ralentir le rythme.

JEAN GODEL

ENQUÊTE. A Bulle, les immeubles continuent de pousser comme des champignons après la pluie. Pourtant, les conditions du marché de l’immobilier ont changé. Ainsi le tau...