L’ avenir encore flottant de certains cercles scolaires

jeu, 18. avr. 2019

PAR CLAIRE PASQUIER

«Un établissement scolaire est constitué d’un minimum de huit classes localisées dans un ou plusieurs bâtiments.» Inscrit dans la nouvelle Loi scolaire, cet article donne du fil à retordre à certaines petites communes: chaque cercle scolaire doit compter huit classes au moins ou fusionner. En 2017, la Direction de l’instruction publique, de la culture et du sport (DICS) avait accordé des dérogations temporaires à une dizaine de dossiers (LaGruyèredu 24 août 2017).

Repoussée d’un an?

Parmi ces cas, La Verrerie et Semsales avaient jusqu’à cet été pour s’unir. Mais les deux communes ont «pris du retard». «Tout le monde est en attente, mais on ne peut pas fusionner sans règlement», observe Aloïne Emonet, conseillère communale responsable des écoles à Semsales. Son collègue…

L'article complet n'est disponible que pour les abonnés.

Annonces Emploi

Annonces Événements

Annonces Immobilier

Annonces diverses

Trending

1

Un motard de 18 ans grièvement blessé sur le pont de la Jogne

Mercredi vers 14 h 30, un motard de 18 ans s’est grièvement blessé en tombant de son véhicule, lors d’un accident de circulation sur le pont de la Jogne, à Broc. Il a été héliporté par la REGA dans un hôpital, communique la police cantonale. La circulation a été perturbée pendant plusieurs heures.