Des «jugements péremptoires»

sam, 11. mai. 2019

L’Association fribourgeoise des institutions spécialisées prend la défense de Clos Fleuri.

L’Association fribourgeoise des institutions spécialisées (INFRI), qui regroupe une cinquantaine d’institutions actives dans les domaines du handicap et des personnes en difficulté, prend position dans l’affaire Clos Fleuri (La Gruyère de mardi). «Les associations représentant le personnel des institutions (FOPIS et SSP) portent de manière récurrente des accusations très graves, fait savoir l’INFRI dans un communiqué. Si nous ne contestons pas l’existence de difficultés et de dysfonctionnements passés, nous constatons que des processus ont été mis en place pour y remédier au moyen d’une gestion participative, cela avec notre soutien.» Selon l’association présidée par la conseillère nationale…

L'article complet n'est disponible que pour les abonnés.

Annonces Emploi

Annonces Événements

Annonces Immobilier

Annonces diverses