Peu de frontaliers au chômage

mar, 14. mai. 2019

QUESTION. «Priorité aux frontaliers dans les ORP?» Avec cette question, l’UDC Emanuel Waeber (Heitenried) tentait de mettre l’accent sur un éventuel problème découlant de l’entrée en vigueur de l’obligation d’annonce, mise en œuvre choisie par le Parlement de l’initiative contre l’immigration de masse.

La réponse du Conseil d’Etat est aussi claire qu’implacable: le canton n’a récemment enregistré que deux frontaliers à l’assurance chômage, l’un de juin 2011 à janvier 2012, le second d’août 2017 à mars 2018. Depuis le 1er juillet dernier, les employeurs doivent annoncer en priorité leurs postes vacants auprès des offices régionaux de placement (ORP) dans les professions où le taux de chômage national atteint au moins 8%. Le Conseil d’Etat en profite pour détailler les conséquences de…

L'article complet n'est disponible que pour les abonnés.

Annonces Emploi

Annonces Événements

Annonces Immobilier

Annonces diverses