Des pratiques défaillantes sont évoquées

jeu, 27. juin. 2019

Il y a cinq ans et demi, trois explosions secouaient Bulle, privant d’électricité une bonne partie de la ville. L’instruction pénale de cette affaire est close depuis lundi.

Le procureur renvoie deux prévenus – les responsables successifs de l’exploitation des réseaux auprès de GESA – devant le juge de police.

Mise en cause, GESA fait savoir qu’elle ne partage pas les conclusions des experts judiciaires. L’entreprise reste persuadée du travail professionnel de ses collaborateurs.

SOPHIE ROULIN

Cinq ans et demi ont passé depuis ce samedi 30 novembre, où Bulle a connu trois explosions quasi simultanées qui l’ont privée d’électricité. Cinq ans et demi pour que le procureur Markus Julmy parvienne à clore l’instruction pénale en lien avec cette affaire. Par acte d’accusation, il renvoie deux…

L'article complet n'est disponible que pour les abonnés.

Annonces Emploi

Annonces Événements

Annonces Immobilier

Annonces diverses

Trending

1

Un Super Puma en gare de Bulle

Samedi, le trafic ferroviaire a été perturbé en gare de Bulle. «Nous avons engagé un Super Puma pour transporter les mats du futur faisceau de voies dans la zone de Planchy», explique Stéphane Berney, porte-parole de TPF.