Le gestionnaire risque cinq ans

jeu, 11. jui. 2019

Impliqué dans la débâcle du Fonds ACSMS, un gestionnaire de fortune indélicat est renvoyé devant le Tribunal pénal économique.

FONDS ACSMS. Le deuxième volet judiciaire de la débâcle du fonds de prévoyance ACSMS devrait bientôt connaître son épilogue. Le gestionnaire de fortune, qui a perdu environ 70 millions de francs dans des placements douteux, a été renvoyé devant le Tribunal pénal économique. Il est accusé de gestion déloyale qualifiée, d’abus de confiance qualifié et de blanchiment d’argent.

L’accusé a reconnu les faits et bénéficie d’une procédure simplifiée. Une peine privative de liberté de cinq ans, sans sursis, est proposée au tribunal. «Sa collaboration durant l’enquête ainsi que l’écoulement du temps ont été pris en considération», explique un communiqué du Ministère…

L'article complet n'est disponible que pour les abonnés.

Annonces Emploi

Annonces Événements

Annonces Immobilier

Annonces diverses

Trending

1

Un Super Puma en gare de Bulle

Samedi, le trafic ferroviaire a été perturbé en gare de Bulle. «Nous avons engagé un Super Puma pour transporter les mats du futur faisceau de voies dans la zone de Planchy», explique Stéphane Berney, porte-parole de TPF.