Les Fribourgeois envoyaient les tireurs de lait au bûcher

sam, 10. aoû. 2019

Accusées de «tirer le lait» des vaches des alpages voisins, de nombreuses personnes furent brûlées vives dans le canton, entre le XVIe et le XVIIIe siècle. Dans le cadre du projet des musées fribourgeois Lait 2019, l’historien Lionel Dorthe retrace leur histoire dans une exposition à voir aux Archives de l’Etat.

JONAS RUFFIEUX

En trois cents ans, le canton de Fribourg ne compta pas moins de 350 procès liés à la sorcellerie. Entre le XVIe et le XVIIIe siècle, huitante-cinq accusés trouvèrent même la mort sur le bûcher. On reprochait à la plupart d’entre eux un délit apparemment propre au canton: le tirage de lait. A savoir, voler le lait des vaches des autres paysans.

A une période où la science ne parvenait pas encore à expliquer différents événements, tels les cycles de production…

L'article complet n'est disponible que pour les abonnés.

Annonces Emploi

Annonces Événements

Annonces Immobilier

Annonces diverses

Trending

1

Cinq générations, 90 ans, et toujours une belle joie de vivre

Entourée de sa nombreuse famille et accompagnée de ses deux arrière-arrière-petits-enfants, Vérène Repond a fêté ses 90 ans dimanche, aux Colombettes. Rencontre.

SOPHIE ROULIN

Quand son fils Jean-Bernard, un peu ému, n’arrive pas à défaire le nœud du cadeau qu’il lui offre, elle lui tend un couteau suisse, tout droit sorti de sa poche. C’est que Vérène Repond a le sens pratique. Et ce n’est pas la ...