Ecrin d’hier pour des sons d’aujourd’hui

mar, 08. oct. 2019

Avec La petite altitude, la culture contemporaine rencontrait le patrimoine, samedi au château de Bulle.

Il y a quelque chose de magique à entendre ces sons électro au sommet du donjon, ces mots tomber de la poutraison. Quelque chose d’incongru et de réjouissant à voir ces images projetées dans la cour, à découvrir cette installation où les écrits bruts entrent en écho avec les graffitis de ces vieux murs.

La petite altitude, dont la première édition s’est tenue samedi au château de Bulle, présentait plusieurs artistes qui participeront au festival Altitudes, l’année prochaine. Comme le fait son grand frère à la Part-Dieu, cette version réduite célèbre la rencontre entre culture contemporaine et patrimoine. «Cela correspond à l’ADN du festival et permet une expérience artistique qui peut…

L'article complet n'est disponible que pour les abonnés.

Annonces Emploi

Annonces Événements

Annonces Immobilier

Annonces diverses

Trending

1

Chute mortelle au Vanil-Noir

Dimanche après-midi, un homme de 57 ans a chuté et perdu la vie lors d’une randonnée au Vanil-Noir, au-dessus de Grandvillard. C'est en cheminant sur le sentier escarpé en descendant du sommet que le malheureux a trébuché et dévalé la pente herbeuse pour terminer sa chute 300 mètres plus bas.