Des films pour poursuivre leur combat de femmes noires

jeu, 14. mar. 2019

PAR ÉRIC BULLIARD

Directeur artistique du Festival international de films de Fribourg (FIFF), Thierry Jobin se dit particulièrement fier de la section Décryptage de cette édition, qui se tient du 15 au 23 mars. Ces quatorze films proposés par seize femmes de couleur constituent à ses yeux une autre histoire du cinéma, a-t-il expliqué en conférence de presse.

Cette sélection est d’abord due à un livre, Noire n’est pas mon métier. Seize actrices fran- çaises ont publié l’année dernière cet essai où elles racontaient la discrimination, les clichés qui entourent les rôles auxquels le cinéma les réduit. Pour schématiser, on leur propose de jouer des immigrées, des prostituées ou des «mamas».

A Cannes, les seize actrices ont été invitées à monter les célèbres marches. Poing levé pour les photos.…

L'article complet n'est disponible que pour les abonnés.

Annonces Emploi

Annonces Événements

Annonces Immobilier

Annonces diverses

Trending

1

A Bulle, l’immobilier se déconnecte de la réalité

On construit toujours beaucoup à Bulle alors que le taux de vacance est en nette hausse.

D’importants projets sont pourtant en préparation, poussés par des promoteurs volontaristes.

Investisseurs institutionnels et observateurs en appellent à ralentir le rythme.

JEAN GODEL

ENQUÊTE. A Bulle, les immeubles continuent de pousser comme des champignons après la pluie. Pourtant, les conditions du marché de l’immobilier ont changé. Ainsi le tau...